Jer'Echos

Jer'Echos

Une hirondelle ne fait pas le Printemps

                                 bleuet.jpg

 

Ce que j’aime au Printemps, c’est...

Un pied de nez à l’hiver qui s’en est allé tout penaud.

La nature toute entière célèbre ce joyeux événement, les arbres chargés de sève exhibent fièrement leurs branches endiamantées de bougeons.

Les timides pâquerettes, les tendres bleuets et les flamboyants coquelicots  pointent leur nez dans un douillet tapis de verdure.

De-ci de-là,  dames abeilles gourmandes de tous ces nectars nouveaux, semblant mener un ballet effréné, butinent de fleurs en fleurs.

Le chant mélodieux des oiseaux s’élève dans l’air parfumé, de mille et une senteurs.

Les cris stridents d’une toute première couvée affamée alerte les parents qui s’empressent de  combler ces estomacs sans fond.

Aux pieds d’un immense chêne centenaire, une colonie de fourmis semblable à une armée bien dirigée, se hâte de rejoindre son quartier général, afin d’y déposer ses réserves.

Les glouglous d’un petit ruisseau qui, dansent sur les cailloux, accompagnent joyeusement les croassements de ces messieurs crapauds forts bavards qui bombent le torse afin d’attirer les belles.

Un peu plus loin presque timidement, serpente un petit chemin, et l’on peut y voir détaler monsieur et madame Jeannot lapin rejoindre leur terrier car n’oublions pas l’hirondelle ne fait pas le printemps !

Sylvia

 

                                    soleil chante.jpg

 

Ce que j’aime au printemps ?

Ça y est, c’est le printemps !

Les oiseaux brillent, le soleil chante, ou quelque chose comme ça.

La nature se remet au boulot.

Les paysans connus pour la booster, est en fait un trait commun à toute l’humanité. (Moi aussi, je me suis fait booster au printemps de ma vie, je me suis fait bien enfumer, comme quoi une hirondelle ne fait pas le printemps).

Puis, on exploite la terre tout l’été pour la récolte d’automne, comme on m’a aussi exploité, puis on languit le printemps suivant en laissant passer l’hiver.

Et moi qui suis à l’automne de ma vie, il y en a quelques-uns qui m’attendent avec la bèche à la main, prêts à me retourner.

Dominique

 

                                   plage enfant.jpg

 

Ce que j’aime au printemps...

Mes lunettes sur le nez, mes gambettes dénudées, mes vêtements colorés, un soleil brillant mais pas trop chauffant, un ciel bleuté sans nuage, sans vent, accueillant les petits oiseaux chantant et contents.

Et la mer bleue, sans trop de vagues, sans trop d’écumes, et le sable remué par tous les enfants jouant…

Ce n’est pas l’hirondelle qui fait le printemps, ce sont tous ces gens, en famille qui pique-nique, rigolant, s’amusant, échangeant, se baladant, qui font le printemps…

Le sourire aux lèvres, les yeux pétillants, toujours prêts à vivre des moments alléchants ! On tourne le dos à l’hiver et on espère ne plus le revoir.

C’est mon paradis, ma joie de vivre, mon cœur léger, c’est mon moment préféré.

Chrystel

 

                    aronde.jpg

 

L’aronde du printemps

 

Ce que j’aime au printemps,

Cela va vous surprendre,

C’est l’idée que viendra

Sur la terre le clinquant ;

C’est que le gris des cieux

Ne sera qu’en averse :

Qu’ils se mettront en perce

Pour nos jardins précieux !

 

Je dis que l’an nouveau

Est pour moi en avril :

La nature est fébrile

Et le monde se fait beau.

Le printemps, c’est l’espoir,

L’avenir en devenir ;

Le matin à chérir,

Le lendemain du soir !

 

On dit, ô chères arondes,

Que vous ne le faites pas.

Mais c’est faux, n’est-ce-pas ?

Car toutes les neiges fondent

Sous vos battements d’ailes !

Ne sont-ce vos trissements

Qui réveillent les amants ?

Qui enchantent les belles ?

Henri

 

                                              soleil brigitte.jpg

 

Ce que j’aime au Printemps...

C’est pouvoir sortir sans trop me couvrir, regarder la nature s’éveiller, les fleurs s’ouvrir et entendre à nouveau le chant mélodieux des oiseaux.

C’est un renouveau pour tout être vivant, même les hommes si peu enclins à suivre les préceptes du monde animal, se trouvent être plus joyeux, moins anxieux.

Le soleil apporte une nourriture nécessaire à toute vie sur terre et inconsciemment, nous puisons dans celle-ci pour pouvoir avancer vers des jours plus sombres.

L’hiver sera long et fatiguant.

Une hirondelle ne fait pas le printemps, bien sûr, mais elle participe toutefois à l’annonce de cette renaissance.

 Brigitte

 

                      amandier 2.jpg
                        

 Ce que j’aime au printemps…

La renaissance de la nature qui après une période de repos reprend le dessus,

Les bourgeons qui pointent sur le bout des branches des mûriers,

Les fleurs blanches qui illuminent les amandiers,

Le soleil qui contribue à nous mettre le moral au beau fixe,

Le changement d’heure qui annonce l’arrivée de l’été,

Au beau milieu d’une nature qui se pare de fleurs, d’insectes, d’oiseaux migrateurs et de multiples couleurs, méfions-nous quand même de cette saison car l’hirondelle ne fait pas toujours le printemps.

Nat

 

 

 



30/03/2014
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 114 autres membres