Jer'Echos

Jer'Echos

Silence ! Les oiseaux chantent et ça pousse dans notre jardin enchanté...

Voici les derniers échos de notre beau jardin de La Castille !

Une chose est sûre, cette activité suscite toujours autant d’enthousiasme et de plaisir de la part des participants. 

 

 

Bien que le jardin ait démarré au mois de mars l’année dernière, il a commencé à vraiment se développer depuis le mois d’octobre.  Je me suis en effet positionnée sur le projet et j'ai proposé d’animer cette nouvelle activité en essayant dans un premier temps de mobiliser un maximum de personnes. 

Je dirai aujourd’hui que le pari est réussi car ce sont  plus d’une quinzaine de participants qui viennent régulièrement sur les jardins.

Depuis quelques mois aussi, des résidents de la Maison St Louis ainsi qu'un bénévole de la Résidence des Favières participent activement au projet à raison d’une journée par semaine.

 

DSC02140.JPG                                         DSC01626.JPG
Oussy & Amadou (résidents à la Maison St Louis), Thomas (Volontaire Civique) et Denis (bénévole)

 

Dès le mois de décembre, c’est  l’arrivée de Guylaine recrutée afin de développer ce jardin en permaculture  qui vient renforcer l'activité jardin. La permaculture ayant pour but de concevoir des cultures, des lieux de vie autosuffisants et respectueux de l’environnement et des êtres vivants.

Nous avons aussi la chance d’avoir Robin, volontaire civique pour une durée d'un an. Présent  quatre jours par semaine, il vient en renfort de l’équipe des jardiniers et il est formé par Guylaine sur les différentes techniques de jardinage en permaculture.

Depuis le mois de février, nous avons le plaisir d'accueillir une nouvelle bénévole ; Isabelle qui a rejoint le groupe des jardiniers et propose de travailler avec nous tous les mercredis.

 

DSC02129.JPG                   DSCN0017.JPG

                           Guylaine                                                                                Robin


DSC02542.JPGIsabelle

 

 

 

 

Depuis le début, la priorité était d’installer une clôture électrique car nos ennemis les sangliers rendaient régulièrement visite à nos plantations, se régalaient de nos salades et prenaient un malin plaisir à faire des trous un peu partout !

La vidéo ci-dessus montre d'ailleurs tout le travail de préparation et de débroussaillage au sol qu'il a fallu faire avant d'installer la clôture.

 

DSC01575.JPG

Pose de la clôture électrique (Souleymane, Philippe & Didier)

 

Depuis, nous avons aménagé des bandes de cultures sur lesquelles les jardiniers ont planté salades, épinards, fèves, petits pois, échalotes, fenouil, fraisiers, framboisiers, cassissiers, groseilliers…etc.

Avec un climat relativement doux, toutes nos plantations commencent à pousser, c’est un véritable plaisir de voir « grandir » ce jardin chaque semaine qui passe.

 

     DSC02674.JPG             DSC02537.JPG

Fenouil, fèves, salades, oignons, persil, ail... ça commence à bien pousser !

 

Deux Garden Party ont été organisées ; l’une au mois de décembre qui a permis à plusieurs personnes de découvrir le jardin tout en parrainant un plant ou un arbre. 

La deuxième a eu lieu au mois de janvier et a réuni de nombreux participants de différentes associations.

Ces deux  journées avaient pour but aussi de poursuivre le travail de débroussaillage et de nettoyage du ruisseau, la taille des figuiers grâce à l’aide d’une bénévole qui a pu former les accueillis à cette tâche, la préparation des bandes de cultures, les plantations, la construction du compost et du poulailler ainsi que de la serre.

 

 

DSC01656.JPG     DSC02063.JPG          DSC02073.JPG

Plantation de groseilliers, broyage des bambous et taille des figuiers.

 

DSC01452.JPG                DSC01630.JPG

      Construction du poulailler et du compost                                     Préparation des bandes de cultures

 

DSC01852.JPG    DSC01854.JPG

Nettoyage du ruisseau par Henri & Alain.           Coupe des roseaux par Souleymane, Claude & Tom

 

 


 

Depuis le mois de janvier, le domaine de la Castille nous met à disposition une deuxième parcelle de terrain de près de 2500 m2 sur laquelle plus de 70 figuiers sont à l’abandon depuis plusieurs années.

Dans un premier temps, un énorme travail d’élagage est nécessaire tout autour des figuiers car ils sont envahis par le lierre. Plusieurs équipes ont déjà bien avancé sur ce gros travail afin de permettre à tous ces figuiers de respirer à nouveau et de pouvoir être taillés avant de nous offrir leurs fruits cet été.

 

 

DSC02421.JPG

 Le champ des figuiers dont plusieurs ont déjà été libérés de leurs lianes par nos jardiniers.

 

DSC02558.JPG         DSC02391.JPG

L'équipe au complet des tailleurs de figuiers : Alsény, Saad, Chérif, Didier, Souleymane & Alin


DSC01932.JPG       DSC02374.JPG
    Anne (bénévole) explique la taille des figuiers             Alin s'attaque à ce figuier envahit par le lierre 

Dernièrement, Laurent a construit une petite serre que nous avons installé dans le potager de Jéricho en attendant que celle du jardin soit opérationnelle.

Elle nous permet d’y faire pousser nos semis en attendant d’être plantés directement en terre dans le jardin de la Castille.

Saad, Philippe et Alin ont participé à ce travail et visitent régulièrement la serre afin d'arroser les pots et de veiller à la pousse des semis.

 

DSC02615.JPG            DSC02677.JPG
Philippe & Saad devant la serre                                        Saad & Alin en train de semer les graines
 

Lundi 13 mars, nous avons eu  la visite de Claudine, bénévole à Jéricho accompagnée de Raymonde, bénévole qui anime l'atelier d'écriture. Claudine propose de fabriquer des épouvantails et des nichoirs pour nos amis les oiseaux. En attendant ce jardin lui a inspiré ce texte qu'elle nous fait partager.

 

 

"A la Castille Un coin, au milieu des vignes, entre des sillons tracés au cordeau invite les promeneurs à se poser. Ce n'est pas un lieu pour des promeneurs endimanchés, ni pour des joggueuses entraînées. Non, c'est presqu'un bar écolo. Sous quatre planches de guingois, jus de fruits et eau fraîche pour les plus courageux des visiteurs, qui, entre deux pauses, à coups de pioches, retournent la terre caillouteuse mais si généreuse. Vous pourriez entendre de joyeuses conversations sur leur projet d'extension. Ici une serre en devenir, récupération de bambous au bord du ruisseau, peut-être aussi un poulailler, élevage en plein air garanti, mais qui viendra ramasser les œufs ? Car c'est un bar pas comme les autres et qui n'ouvre que deux jours par semaine... A l'abri des regards, sous un paillage de cannes broyées, mille petits insectes grouillant d'énergie entre fèves et petits pois se moquent de l'oiseau siffleur. On pourra bientôt inviter des abeilles, contre leurs tuteurs les pêchers sont déjà en fleurs. N'hésitez pas à demander avec précision, le chemin de ce lieu secret, privé, réservé à ceux qui savent apprécier le silence des lieux, la solidarité et autour d'une table de jardin, des moments partagés. C'est un bar...au milieu des vignes".

 

Claudine

 

DSC02961.JPG

Raymonde & Claudine

 

 

Et puis, si cela vous tente et que vous pensez avoir la main verte (ou pas !), rejoignez-nous et venez découvrir ce magnifique jardin enchanté !!!

Vous y serez les bienvenus à condition de troquer vos habits de ville pour de belles bottes en plastique et des gants de jardinage !!!

 

Enfin, un grand Merci à l'atelier laine où Henriette et Michelle nous confectionnent chaque lundi de magnifiques bonnets bien chauds pour nos jardiniers.

 

DSC02925.JPG

"Mimi" et Henriette

 

Ah j'oubliai ! Nous sommes toujours preneurs d'outils de jardin, de bottes, de graines, de plants..., bref tout ce qui peut être utile pour jardiner. Merci pour votre aide !

A très bientôt j'espère !

 

Nathalie Carmagnole

 

 

 



16/03/2017
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 114 autres membres