Jer'Echos

Jer'Echos

Marie Balosso, 20 ans au service des plus pauvres...

 

 


Marie 

 

Madame, quand vous entrez ici comme dans la fosse

Aux lions, les rugissements se taisent, se font plus doux.

Réjouis, les méchants fauves redeviennent des gosses :

Ils semblent espérer, de vous, un câlinou

Et ils oublient, alors, qu’ils peuvent être féroces !

 

Madame, vous devenez, parfois, fée Carabosse

Appuyant d’un œil noir une injonction sévère,

Rigoureuse, si l’on ose vous chercher des crosses.

Il ne faut pas s’y fier, vous pouvez être cerbère :

Et, alors, nous tombons, comment dire... ? Sur un os !

 

Madame, vous êtes sûre comme ceux du mont Athos

A qui vous ressemblez par votre grande sagesse ;

Ressemblez au pilier sur lequel on s’adosse :

Instruite, votre savoir est pour nous vraie richesse.

Et nous épargnez bien et des plaies et des bosses !

 

Madame, j’aurais aimé, de vous, dire : C’est une rosse !

A qui le faire accroire ? Cela n’est pas crédible !

Rien qu’à vous regarder, les anges sont à la noce !

Il n’est pour votre cœur vaillant rien d’impossible !

Enfin, vous êtes reine. Mais, une reine sans carrosse !

 

 

Hachem


09/06/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 114 autres membres