Jer'Echos

Jer'Echos

Les Jardins Solidaires de La Castille

DSCN6466.JPG

 

Au jardin enchanté

 

Au jardin enchanté,

On se sent bien d’y aller,

Travailler cette terre

Et conditionner chaque mètre.

Cette nature remplie d’oxygène,

Nous fait pousser des ailes,

Alors viens au jardin enchanté !

Tu y verras Henri, tout dans le style,

Rachel, graine de reporter,

Alain, sur des airs de l’océan indien,

Laurent,la force du vent,

Fifi, funambule sur un fil,

Didier, le tatoué,

Chérif, sortir les griffes,

Et Nathalie, l’accompagnatrice.

Alors viens au jardin enchanté !

Au jardin enchanté !

On pourra y semer

Diverses variétés,

Afin de récolter,

Les légumes du potager,

On pourra aussi chanter,

Blaguer, s’entraider,

Avec joie et gaieté.

Des moments magiques et intenses,

Où chacun travaille à sa cadence ,

Alors viens au jardin enchanté !

Au jardin enchanté !

Tes idées sont les bienvenues,

Dialoguer, partager comme convenu

S’enrichir de connaissances,

Et prendre de l’expérience,

Prendre plaisir de se sentir utile,

Sur une parcelle fertile,

Alors Venez au jardin enchanté,

Au jardin enchanté,

Semer, planter,

Blaguer, s’aider,

Avec élan de solidarité

Au jardin enchanté

 

Didier

 


 

Présentation des Jardins Solidaires de La Castille

 

Laurent Carrabin, chargé de mission au sein des Amis de Jéricho, association porteuse de l’action, nous explique son fonctionnement.

« Le terrain nous est confié par le domaine de La Castille, situé à La Crau, propriété du diocèse de Fréjus-Toulon.

 La superficie est d’environ 7500 m2, soit un peu moins d’un hectare.

Il fait environ 300 mètres de long et une quinzaine de large ; il se situe entre les vignes et la rivière. Planté de quelques vieux figuiers, l’enjeu d’aujourd’hui est de défricher le terrain pour le rendre cultivable ».

 

Après plusieurs « bricol party » organisées par le service bénévolat de l’UDV, en lien avec Jéricho, une bonne partie du terrain a pu être nettoyé grâce à la participation de personnes accueillies, salariés, bénévoles et jeunes en service civique.

 

Trois projets principaux sont envisagés dans ces jardins :

 

Une activité de maraîchage, et dans un second temps une ferme à spiruline (sous serre),

et une activité de pisciculture. « La pisciculture est encore un rêve qui, j’espère, deviendra réalité », s’amuse Laurent.

 

L’activité jardin a démarré au mois de Mars, et dès juin la plantation de plants de tomates, aubergines, courgettes, salades et poivrons a donné une réalité à ce projet sur la partie défrichée du terrain. Parallèlement le débroussaillage a été poursuivi tant du terrain que des berges de la rivière.

C’est une aubaine, le terrain est mis à disposition gratuitement pendant 5 ans. Le projet est porté par les Amis de Jéricho, qui souhaitent développer des projets liés à l’insertion, en lien avec les associations toulonnaises regroupées autour de SAT, pôle territorial de l’UDV.

 

Karim Bouzar, directeur de Jéricho explique les objectifs visés :

 

« Notre objectif est de mettre les personnes en situation professionnelle, de les qualifier et former aux métiers de l’agriculture. Il s’agit bien de développer l’insertion professionnelle des futurs bénéficiaires. Le but est d’essayer de lancer une activité agricole variée, et de construire un lieu où les personnes peuvent pratiquer et apprendre un métier. Par ailleurs, nous envisageons de nouer un partenariat avec le lycée agricole de Hyères ».

 

Et bien sûr, l’équipe souhaiterait travailler en lien avec les autres jardins de l’UDV.

Concernant l’équilibre économique du projet, Laurent explique : « Notre objectif est d’avoir une activité suffisamment rentable pour pouvoir payer les permanents  qui y travaillent, et grâce à cet autofinancement, pouvoir aussi se développer.

Actuellement, nous ne sommes pas financés. Nous attendons une confirmation suite à notre demande adressée à la Fondation Le Chemin, dont l’avis devrait être favorable.

Nous répondons aussi à un appel à projets dans le cadre du Fonds Social Européen (FSE), porté par le Conseil Départemental du Var.

En effet, le jardin comme action d’insertion répond à l’objectif du FSE visant l’insertion socio-professionnelle. En fait, nous souhaitons bénéficier de crédits publics pour amorcer le projet (25 000 € sont nécessaires), après nous verrons ! ».

Les personnes en insertion devraient être une vingtaine, encadrées par au moins  deux salariés. Elles seront aiguillées par des prescripteurs publics.

 

L’objectif est de démarrer les activités d’insertion en janvier 2017.

La culture de la spiruline pourrait débuter en 2017 sous réserve d’accord avec la Fondation de la Castille et de trouver les fonds ou partenaires nécessaires pour ce projet.

 

Depuis début juin, un groupe d’accueillis bénévoles est présent sur le site deux journées par semaine ; depuis le mois de novembre, trois fois  mais nous espérons pouvoir y aller tous les jours.

La plupart sont en situation de précarité et fréquentent l’accueil de jour des Amis de Jéricho. Certains sont des résidents hébergés à la Maison Saint Louis et aux Favières.

 

Nathalie, animatrice à Jéricho s’est proposée dans un premier temps d’accompagner les participants et souhaite aujourd’hui s’investir plus largement dans ce projet. Désormais elle est détachée deux journées par semaine pour mobiliser, motiver et poursuivre cette aventure avec les accueillis.

A ce jour, un gros travail de débroussaillage le long de la rivière a été réalisé et se poursuit encore par la taille des roseaux notamment.

Le potager commence à prendre forme ; nous avons commencé les plantations d’hiver (salades, épinards, choux, fenouil, blettes…etc.). La douceur du climat depuis l’arrivée de l’automne nous permet encore de récolter quelques tomates et des poivrons !

 

Source : IOTA

 


 

Les textes écrits par les jardiniers en herbe vont peut-être vous donner envie de nous rejoindre ou tout simplement nous rendre visite. Alors je laisse la place à Philippe et Didier qui vont vous décrire l’ambiance de ces jardins et Rachel notre reporter d’un jour qui a interviewé les jardiniers sur leur participation aux jardins.

 

 

Je vous raconte une journée entourée de mes amis de Jéricho au jardin de La Castille.

Leurs visages reflètent une gaieté éblouissante tel le soleil présent ce jour-là qui réchauffent les cœurs.

Tout le monde prend part à notre petit jardin d’Eden. Je l’ai surnommé ainsi car dans ce lieu magique, c’est ensemble que nous ouvrons notre esprit en totale osmose avec la nature. Un petit univers magique. Nathalie, avec sa petite bêche, toute souriante dans sa sphère dans laquelle personne n’ose entrer.

Les oiseaux chantent rien que pour nous, comme s’ils nous disaient « Bienvenue ! »

J’ai eu la visite d’une abeille coquine, prenant le temps de butiner sur les petites fleurs qui jalonnent ce tapis d’herbes.

Loin des tumultes de la ville, grâce à notre petite fée de la nature, Nathalie immortalise ces courts instants avec de jolies photos de tous ces beaux moments qui resteront gravés dans nos cœurs et nos albums pour plus tard.

Je rêve encore de ces moments sacrés…

 

 Fifi

 

 

DSCN6058.JPG

 


 

Nous sommes le jeudi 27 octobre 2016 et Nathalie rassemble son groupe composé de Didier, Henri, Ralph, Alain, Jean-Baptiste, Fred, Rachel, Salem, Philippe, Chérif, Léa et Matahina.

Aujourd’hui, il nous faut deux véhicules pour nous rendre à La Castille tellement nous sommes nombreux !

Au jardin solidaire, que dire de plus ?

Qu’une journée très belle et exceptionnelle s’annonce et que même le soleil rayonne.

Une journée pas comme les autres car Rachel et Henri sont accompagnés de leurs enfants. Deux filles, deux copines ; Léa et Matahina. Elles savourent l’endroit tellement il y a des choses à voir et à faire.

Un coup la balançoire, un coup j’aide papa ou maman à jardiner, un coup je cherche des vers de terre alors que Fifi et moi finissons à peine avec les coups de pelles !

Pour être opérationnels, nous nous répartissons les tâches sur les conseils de Laurent.

A chacun sa cadence,

A chacun son objectif,

A chacun sa touche personnelle,

Et à chacun ces petits moments de délires, sa blague par ci, sa blague par-là !

Voilà, simplement pour vous raconter ce bel état d’esprit d’équipe dans ce jardin.

Des journées comme celles-là passée au jardin solidaire, où l’on respire le bon oxygène, sont de pures merveilles !

A la prochaine sortie pour de nouvelles aventures…

 

Didier

 

 

 


 Mercredi 2 Novembre

Rachel, notre journaliste reporter d'un jour décide d'interviewer tous les « jardiniers » qui témoignent de leur participation au jardin.

 

Qu’est-ce qui vous motive à venir au jardin, qu’aimez-vous le plus ?

 

  • Henri : « j’ai commencé les jardins au début du mois de juin. Dès que j’ai un moment de libre, je viens car j’aime aider et cela me plaît ».
  • Fifi : « Cela me rappelle la campagne où j’ai vécu dans mon enfance. La création me rend joyeux et c’est du concret. Je vis le commencement et vois l’évolution de ce projet qu'est notre jardin enchanté ».
  • Chérif, Minthé & Alsémi : « Cela nous plaît et nous sommes bien mieux à l’extérieur plutôt que de rester toute la journée à Jéricho ».
  • Jean-Baptiste : « Moi j’aime avoir des relations amicales avec les autres participants et le contact avec la terre. Cela m’occupe ».
  • Didier : « C’est une véritable bouffée d’oxygène. La nature, les paysages, l’entraide, le travail manuel et la solidarité très présente au jardin ».
  • Moi, Rachel : « Le partage de savoir-faire et l’esprit de solidarité ».
  • Laurent : « Je suis très heureux de voir le jardin se transformer et de connaitre tous les participants ».

 

 

Aimeriez-vous venir deux fois par semaine si on vous le propose ?

 

  • Henri : « Je veux bien venir deux fois par semaine tant que je n’ai pas de travail, cela m’occupe bien ».
  • Fifi : « Je suis partant pour deux fois par semaine aussi car je n’aime pas être enfermé ».
  • Chérif, Minthé & Alsémi : «Moi (Chérif) je peux venir deux fois par semaine mais Minthé et Alsémi ne peuvent venir qu’une fois car les autres jours de la semaine, ils sont à l’école pour apprendre le français ».
  • Jean-Baptiste et Didier : « Deux fois par semaine bien sûr ! ».
  • Moi, Rachel : « Dommage mais je ne pourrai venir qu’une fois sauf si les jours de jardin changent ».

 

 Comment trouvez-vous l’ambiance dans ces jardins ?

 

  • Henri : « Il y a toujours une bonne ambiance et une bonne entente entre nous. Celui qui cherche les histoires n’a pas sa place ici ! ».
  • Fifi : « Ce que j’aime c’est l’ambiance et le mélange des origines des participants venus de tous les continents. On a tous et toujours le sourire ! ».
  • Chérif, Minthé &Alsémi : « Très bonne ambiance !!!, on est heureux ici ! ».
  • Jean-Baptiste : « Ambiance amicale !!! ».
  • Didier : « Un très bon état d’esprit !!! ».
  • Moi, Rachel : « Une entente super, un mélange de cultures comme notre jardin rempli de nature ! ».

 

 

Nathalie nous explique en quelques mots pourquoi elle a voulu participer à ce nouveau projet des jardins solidaires de La Castille.

 

 "J’ai découvert la création de ces jardins solidaires il y a quelques mois et je m’y suis intéressée car j’aime jardiner et une envie de découvrir ce nouveau projet !

Semer ses graines et voir pousser un plant au bout de quelques jours me font dire que la nature est pleine de mystère et qu’elle mérite qu’on lui prête attention. 

Pour moi, le jardin est une véritable thérapie car il aide à l’évasion, à l’imagination, à la création et même à la méditation.

 

J’ai pu remarquer que les personnes que j’accompagne sur les jardins sont sereines et apaisées car elles ont choisi le temps d’une journée de vivre en osmose avec la nature, juste le temps pour oublier les soucis quotidiens.

Il faut dire que le cadre est idyllique ; une immense parcelle habitée par quelques vieux figuiers, des frênes, des roseaux, des vignes, des chênes et une rivière ; un vrai havre de paix où seul le chant des oiseaux nous tient compagnie.

 

Ma participation à ce nouveau projet est une opportunité ; celle de pouvoir un peu « m’évader » des tâches quotidiennes de Jéricho.

Mais c’est surtout l’occasion pour moi de mener une autre activité, cette fois  sur l’extérieur ; je m’aperçois d’ailleurs que l’approche et le travail réalisés avec les personnes sont totalement différents de ceux menés au sein même d’une structure.

Sortir du cadre institutionnel en animant une activité en plein air permet de côtoyer les personnes différemment.  Les barrières tombent,  plus de bureau qui nous sépare, le dialogue s’instaure de manière naturelle, la confiance s’installe tranquillement que ce soit avec moi ou entre les personnes elles-mêmes.

En seulement quelques sorties, j’ai noté un véritable esprit d’équipe et une grande solidarité. Des personnes qui habituellement ne se seraient peut-être jamais adressées la parole, d’origines différentes et en situation plus ou moins précaire.  Au jardin de la Castille, chacun prend du plaisir et aime faire plaisir ! D’ailleurs, dès notre arrivée le matin sur les jardins, c'est Laurent qui nous accueille et nous donne les tâches à réaliser au cours de la journée. Chacun prend cela au sérieux mais travaille à son rythme, selon ses capacités mais toujours dans un bon esprit, en y apportant sa touche personnelle, ses idées et ses envies !.

 

Je vous parlais d'une vraie solidarité entre les participants ; voici une petite anecdote que je tenais à vous faire partager :  Au cours d’un atelier animé par Marie à Jéricho, tous les mercredis après-midi où les personnes viennent soit pour dessiner, soit pour perfectionner ou apprendre et lire le français, Philippe et Minthé se sont retrouvés autour d’une table. Philippe pour dessiner et Minthé pour apprendre à écrire le français. Finalement Fifi a mis son dessin de côté et s’est installé auprès de Minthé pour essayer de lui apprendre les bases de la lecture. Si ces deux personnes ne s’étaient pas rencontrées sur les jardins, peut-être n’y aurait-il pas eu cette complicité entre eux !

Je terminerai juste par cette jolie citation de Bouddha qui dit : « Le plaisir se ramasse, la joie se cueille et le bonheur se cultive ».  Alors longue vie à ces jardins !!!".

 

Nathalie

 

 

 



24/11/2016
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 114 autres membres