Jer'Echos

Jer'Echos

Je vais faire sans blanc

                            4_p77hw.jpg

 

La passante du sans-souci se  promenait en forêt en compagnie de son cheval pur sans, elle était dénuée de tout sentiment.

Sans amour, sans haine, elle vivait l'instant présent mais soudain, elle n'était plus sans peur car une horde de sans-culottes, sans-gêne lui volèrent son cheval.

Elle resta sans voix, et il ne lui restait plus que les sen teurs de la forêt.

 

Nelly - Avril 2014


09/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 113 autres membres