Jer'Echos

Jer'Echos

cadavre exquis

Bientôt mardi, vous ferez un texte sur le Flynt, alors à

Bientôt, dieu vaincra ce diable qui dirige nombre

D’humains. Demain, j’applaudirai à deux mains,

Rien de moins ! Moins que rien, cette femme qui

Se croit belle alors qu’elle ressemble à un vieux

Bidet. Je me lave, vivement la mousse savonneuse qui

Glissait sur une pente dangereuse qui menait vers un insondable

Gouffre de gourmandise, de chocolat qui tombent sur

Les chiens et les chats sont très vieux, ils aboient, ils miaulent

Bravent les foudres du créateur en colère

Envers et contre-dos, j’ouvre la bouche au tournedos

Qui fume le calumet de la paix, qui paie

Le fumoir où fument tous ces toxicos.

 

Cadavre exquis écrit par Gilles, Sylvia, Henri, Nelly, Nathalie, Brigitte, Michèle, Raymonde


04/02/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 114 autres membres