Jer'Echos

Jer'Echos

Amateurs de théâtre

 

 

Comme  prévu et en accord avec Nathalie, nous acceptons de faire une formation de trois jours pour nous essayer au théâtre.

La dite formation qui se déroule à Kaïré est fixée d’une journée par semaine sur  trois semaines (le douze, le dix-neuf et le vingt-six novembre.) Le premier jour à notre arrivée, nous sommes  accueillis par Annick Combier écrivaine  et également animatrice d’atelier d’écriture. Dame fort sympathique, notre prof comme j’aime à dire en plaisantant.   Les présentations faites, notre petite équipe composée de Gilles, Michèle, Rachel, Nathalie, Brigitte, Raymonde, Marius, Henri,  Sylvia et William  reçoit les directives.

Ecrire un texte de quelques lignes d’après des photos de peintres comme par exemple Gauguin, Picasso, Chagall… etc. Tout ce petit monde se met à l’œuvre avec beaucoup de sérieux. Une fois nos petites bafouilles terminées, Annick nous les fait  lire à tour de rôle. Et là, inutile de vous dire que  ce fut dans une gaieté générale. Notre prof  fort patiente réussit à nous faire recouvrer notre sérieux. Vers midi nous faisons une pose pour nous restaurer et nous aérer les neurones qui sont en surchauffe. A quatorze heures  nous reprenons notre texte afin de  le retravailler pour certains ou l’améliorer pour d’autres. Puis dix-sept heures arrive, remerciant et saluant notre agréable prof, chacun et chacune satisfait de la journée promet de revenir la semaine suivante. Le dix-neuf  nous nous retrouvons au complet accueillis cette fois par Véronique Martin, animatrice de théâtre. Nous sommes ravis de revoir Véro que nous connaissons déjà.  Elle nous explique ce qu’elle attend de nous. Nous devons apprendre  notre texte par cœur, puis le répéter avec notre binôme. Puis nous aurons à extraire de nos écrits une à deux phrases percutantes et les déclamer juchés sur l’estrade. Mais avant de passer à cette étape quelque peu plus compliquée, nous faisons comme pour la première journée une pose qui, en ce qui me concerne m’est fatale. Hé oui ! Je fais une chute et patatras : résultat du diagnostic ; fracture de l’os huméral  avec fragmentations multiples épaule droite. Néanmoins, une fois les examens terminés, je retourne retrouver la compagnie de théâtreux amateurs. Puis arrive  le vingt-six novembre. Là, nous bénéficions de deux profs. Une pour nous faire reprendre notre texte, et la seconde pour nous le faire répéter en y mettant le geste et le ton adéquat. Cette fois encore, nous sommes secoués de fous rires tant certains sont comiques. D’autres, en revanche intègrent  totalement leur rôle, et l’on si croirait  presque. La journée terminée, nos deux initiatrices font en notre présence,  une évaluation qui apparemment est plutôt positive. Aussi  Merci à vous mesdames ; vous nous avez bien dirigés et avez été patientes avec cette équipe de néophytes en la matière  que nous sommes. Si toutefois il y a une prochaine fois, nous ferons mieux juré craché !

 

Sylvia (décembre)              


03/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 114 autres membres